i-e 11: Philosophie et Science,

Mardi 16 janvier 2007 2 16 /01 /Jan /2007 22:05
- Par jean marie bourven - Publié dans : i-e 11: Philosophie et Science,
Le 1er février 2007, dans toute la France :

Participez à la plus grande mobilisation
des citoyens contre le Changement Climatique !

L’Alliance pour la Planète lance un appel simple à tous les citoyens, 5 minutes de répit pour la planète : tout le monde éteint ses veilles et lumières le 1er février 2007 entre 19h55 et 20h00. Il ne s’agit pas d’économiser 5 minutes d’électricité uniquement ce jour-là, mais d’attirer l’attention des citoyens, des médias et des décideurs sur le gaspillage d’énergie et l’urgence de passer à l’action ! 5 minutes de répit pour la planète : ça ne prend pas longtemps, ça ne coûte rien, et ça montrera aux candidats à la Présidentielle que le changement climatique est un sujet qui doit peser dans le débat politique.

Pourquoi le 1er février ? Car le lendemain sortira, à Paris, le nouveau rapport du groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du Climat (GIEC) des Nations Unis. Cet événement aura lieu en France : il ne faut pas laisser passer cette occasion de braquer les projecteurs sur l’urgence de la situation climatique mondiale.

Si nous y participons tous, cette action aura un réel poids médiatique et politique, moins de trois mois avant l’élection présidentielle!

 

ici vous trouverez le site de l'association qui milite en faveur de cette action


Ecrire un commentaire - Partager    
Voir les 0 commentaires
Lundi 9 octobre 2006 1 09 /10 /Oct /2006 06:57
- Par jean marie bourven - Publié dans : i-e 11: Philosophie et Science,
à lire cet article de B.Bradu sur les questions que chacun est en droit et en devoir de poser sur
le progrès ou le déclin de la science
...

comme toujours, dans son langage très actuel, notre collègue blogonaute sait nous interpeler et nous informer sur une question sensible...

je recommande cet article dans la rubrique " i-e 11:philosophie et science" à tous mais en particulier à nos jeunes et futurs bacheliers qui cherchent à comprendre pourquoi il est nécessaire de toujours s'interroger sur le sens de ce que fait l'homme.
Ecrire un commentaire - Partager    
Voir les 0 commentaires
Vendredi 22 septembre 2006 5 22 /09 /Sep /2006 08:45
- Par jean marie bourven - Publié dans : i-e 11: Philosophie et Science,
Descartes ( né en 1596 à la Haye en Indre et Loire- décédé à Stockolm en 1650) a écrit un ouvrage fondamental pour l'optique moderne: la Dioptrique

Dans cet ouvrage, avec un esprit scientifique novateur ( il y fait référence à l'expérimentation, tout comme son contemporain Galilée)  et critique ( il propose, compare, argumente et  conclut), Descartes aborde le problème de la réfraction.

Il n'est pas le premier à aborder cette question, un autre savant hollandais Snellius l'a fait avant lui en 1621, mais sans rendre publiques ses travaux ( c'est Huyghens, un autre savant hollandais qui le revèlera plus tard et il n'est pas certain que Descartes ait été informé des travaux de Snellius)

Par contre, il est indiscutable que c'est Descartes qui "tenta" d'en faire le premier une démonstration rigoureuse.

Le texte présenté  ici  est le texte original de Descartes ( 1637) , dans lequel le phénomène de réfraction est abordé par un préalable qui fait appel à des considérations mécaniques, et dans lequel il compare clairement la réfraction d'une trajectoire d'un objet changeant de milieu ( passage de l'air à la traversée d'une toile)  et celle d'un rayon changeant de milieu de propagation (de l'air vers l'eau)

la petite figure ci-dessous, montrant les schémas originaux que j'ai surlignés  pour les rendre immédiatement lisibles




La loi qui porte son nom est exprimée par la constance du rapport PQ/ST , que nous écrirons

                                 PR sin ( QRP) / RS sin ( TRS)  = cste

qui donne avec PR = RS   QRP = i et TRS = r    sini / sin r = cste   soit  sin i = n sin r

                                                                             (où n est l'indice de réfraction)
 
                                         
La démonstration physico-mathématique la plus complète, faisant appel à la notion d'ondelettes, sera donnée par C.Huyghens. C'est cette démonstration, s'appuyant sur une théorie ondulatoire de la lumière, qui est retenue dans les cours d'optique.

Cette démonstration fait appel à ce que Descartes avait pressenti sans toutefois l'expliciter sous cette forme, la notion d'onde et de retard .



Là où Descartes ne dessine qu'un rayon incident, ce qui l'oblige par la suite à de longs et difficiles raisonnements, Huyghens en dessine 2 et considérant les différences de vitesses de propagation ( c1 et c2) dans chaque milieu il écrit que le retard des ondes est constant entre l'incidence et la réfraction

ainsi  HJ / c1 = IK / c2  conduit directement ( je laisse le soin de la démo aux lecteurs) à :

sin i/sin r = c1/c2 puis à sin i = n sinr avec n = c1/c2
Ecrire un commentaire - Partager    
Voir les 0 commentaires
Mercredi 9 août 2006 3 09 /08 /Août /2006 10:57
- Par jean marie bourven - Publié dans : i-e 11: Philosophie et Science,
si l'on s'intéresse à une définition du temps, la première idée consiste souvent à l'associer  à l'observation des mouvements....celui des mobiles et des machines rencontrées dans le quotidien

les plus grands penseurs ont fait de même

ainsi Aristote  qui définit le temps comme le nombre du mouvement ( philosophiquement fondé mais assez vague au plan de la physique)

puis Galilée et  Newton qui ont défini le temps de
la mécanique celui pour lequel ils postulent que

- t = 0  est arbitraire: le temps n'a pas d'origine absolue

- l'unité d'écoulement du temps  Dt ( la seconde par exemple)  est indépendante du mouvement et des vitesses:  le temps est une variable intrinsèque et reste  la même pour tous les référentiels d'espace


Ce photomontage réalisé à partir de photos prises  à raison de 1 cliché à la seconde montre ce que la division régulière du temps permet d'observer sur un mouvement

- la trajectoire est matérialisée par des positions distinctes

- ces positions se succèdent dans le sens du passé vers le futur de l'action enregistrée

Il se dégage de cette représentation du mouvement l'idée qu'en quelque sorte les positions viennent "se coller sur l'échelle du temps " 

on parle souvent de la flêche du temps (représentation chère aux Historiens par exemple)

Cette représentation est pratique certes, mais pose un gros problème: elle suggère que le temps est lui même un mouvement, qu'il aurait en quelque sorte sa propre trajectoire ! il faut se méfier de cet amalgame entre temps et mouvement...

en fait, le temps de la physique est une grandeur beaucoup plus complexe qu'il n'apparaît à la suite de cette première description...des expériences sur la lumière et sur la physique des particules nous amèneront à nous interroger davantage sur  le caractère intrinsèque du temps, sur son origine, voire sur son irréversibilité.

prochain article: l'expèrience de Michelson-Moreley









Ecrire un commentaire - Partager    
Voir les 0 commentaires
Vendredi 23 juin 2006 5 23 /06 /Juin /2006 07:27
- Par jean marie bourven - Publié dans : i-e 11: Philosophie et Science,
le Web est-il un cerveau global, une hyper-intelligence collective?

la question est d'une actualité brûlante... que va devenir "l'art d'enseigner" face à ce nouvel outil ?

la concurrence culturelle du Web et de l'Internet devenu cerveau global posera-t-elle un problème sans solution satisfaisante, ou au contraire sera-t-elle la ou plus modestement une solution aux problèmes de l'enseignement actuel ?

voyez cet article

                                merci aux auteurs qui anime le blog philo-science


Ecrire un commentaire - Partager    
Voir les 0 commentaires

Texte Libre

nous sommes le :

Août 2011
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
<< < > >>

Rechercher

Texte libre

ce blog est à vocation informative et éducative sur les sciences physiques en particulier et sur les autres sciences en général...il ouvre des pistes de réflexion, fournit des explications à la demande, propose des solutions...
il est aussi à vocation humaniste...c'est pourquoi d'autres rubriques sont ouvertes: art, philosophie, poésie...

ce blog

  • : jmbprofessionnel
  • jmbprofessionnel
  • : Peinture photographie Science Météo Astronomie Pro
  • : Liaison entre Jean Marie Bourven et ses élèves/étudiants/stagiaires: cours,corrigés,problèmes. sujets divers: météorologie, astronomie, philosophie, information scientifique
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Images aléatoires

pour vos amis

mes attaches

  • Cours de thermodynamique IUT Lannion (JF Le Men G.Clec'h)
  • l'Usine Nouvelle ( revue presse industrielle)
  • WIKIPEDIA
  • La Recherche (revue presse et en ligne)
  • Observatoire de Paris
  • Institut d'Astrophysique de Paris
  • NASA (USA)
  • Centre Etudes Spatiales (FRANCE)
  • Dossiers de l'astronomie
  • Blog de philosophie (Jérôme Coudurier-Abaléa)
  • Blog TPIL - SCSE- Orléans
  • SITE TPIL d'ORLEANS Ste Croix St Euverte
  • Techno-Sciences
  • Sciences for everyone (par B.Bradu)
  • METEO FRANCE
  • jeunes chercheurs de Bracieux Collège H.Fillay
  • Réchauffement climatique ( la Thèse)
  • Climat sceptique ( l'Antithèse)
  • astroJM
  • VIVE LES MATHS cours en ligne
  • Site Faisceaux Hertziens d'Olivier Guillard
  • Un écrivain à découvrir
  • PLANETE BLEUE
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés